Critères pour obtenir un crédit immobilier : qu’est-ce qui change en 2021 ?

Bonne nouvelle pour les futurs acheteurs : en 2021 il sera plus facile d’obtenir un prêt immobilier ! Taux d’endettement qui passe de 33 à 35%, durée maximum des crédits immobiliers rallongée jusqu’à 27 ans, on fait le point sur ces nouveaux critères pour l’obtention d’un prêt immobilier.

Critères pour obtenir un crédit immobilier : qu’est-ce qui change en 2021 ?

Les nouveaux critères d’éligibilité pour obtenir un crédit immobilier entrent en vigueur ce mois de janvier 2021. Parmi les nouvelles règles, le taux maximum d’endettement qui est maintenant porté à 35 % au lieu de 33 %. Autre mesure non négligeable, la durée maximale du crédit qui est allongée de 2 ans, passant ainsi à 27 ans. Une mesure valable pour un achat dans le neuf et en cas de gros travaux uniquement. On fait le point.

Plus de facilité pour le prêt immobilier

Depuis le premier confinement dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, les banques ont modifié les conditions d’octroi de crédits immobiliers conduisant à des refus. Pour beaucoup, l’accès à la propriété est devenu un rêve difficilement réalisable. Mais avec les nouvelles mesures, certains ménages vont peut-être finalement pouvoir acheter un bien immobilier. En effet, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF), qui est l’autorité chargée de surveiller et de préserver la stabilité du système financier en France, a décidé de revoir les conditions d’octroi des crédits immobiliers à l’avantage des futurs acquéreurs. L’enjeu ? Aider les primo-accédants à obtenir leur prêt immobilier et soutenir le marché français.

Le taux d’endettement passe de 33% à 35% en 2021

Après un examen minutieux pour évaluer les risques et les vulnérabilités du secteur de la Finance, le HCSF a décidé d’augmenter significativement le taux d’effort maximal des emprunteurs. Ce taux qui était jusqu’à présent de 33%, passe désormais à 35 %. Cette hausse doit favoriser l’acceptation des dossiers, surtout pour les dossiers qui ont été refusés alors que le taux d’endettement était légèrement supérieur à 33%. Avec cet assouplissement, les banques vont avoir plus de flexibilité pour accepter les dossiers qui dépassent de peu l’ancien taux d’endettement.

Durée maximum des crédits immobiliers : jusqu’à 27 ans

La deuxième mesure importante décidée par le HCSF concerne la durée maximale des crédits immobiliers. Il a été décidé de rallonger de 2 ans cette durée maximum, ce qui la fait passer à 27 ans (contre 25 ans auparavant). En revanche, cette mesure s’applique uniquement en cas d’achat immobilier dans le neuf ou pour une acquisition d’un bien nécessitant la réalisation de travaux importants. Ce rallongement de 2 ans a été décidé pour mieux tenir compte du différé d’amortissement.

Investisseurs, primo-accédants, consultez nos offres pour profiter de ces nouvelles conditions !

Découvrez nos offres disponibles

Le site est en cours de maintenance,
pour plus d’informations sur nos offres
contactez-nous au
04 67 52 16 85